18h45

PaysDesRêves depuis trop longtemps, vendredi, 18h45.

ChouetteChef est parti en vacances, puis en formation, je le remplace pendant quelques semaines.  Ça tombe bien, juste au moment où ça chauffe de l’autre coté de la frontière et que des réfugiés se sont installés au PaysDesRêves, à une heure et demi de route de la capitale . Lire la suite

Les sauvages et le docteur

Oui, alors, j’ai cherché un titre moins polémique, brut et malpoli, mais sans succès. Si ça se trouve, à la fin de ce billet, finalement vous le trouverez plutôt bien. Et bon, c’est mon blog, alors je vais le garder ce titre. Lire la suite

Les savates, les questions et la perspective (2)

(Le premier épisode est ici )

Le MacumbaPourri a laissé place à d’autres bruits d’hôtel de passe. On rigole jaune foncé en espérant fort que le PèreBernard a l’endormissement rapide puis le sommeil très lourd. À chaque cri d’autre nature, de porte qui claque ou de tirs de Kalashnikov lointains on peut vérifier que notre réaction de sursaut post-à-force-de-vivre-ici est toujours bien au point. Lire la suite

Les savates, les questions et la perspective (1)

Souvent on me demande comment après le retour je prends les demandes, plaintes, ralages, de mes patientes, des familles, de l’entourage personnel ou professionnel et est-ce que tout cela ne serait pas un peu insignifiant par rapport aux horreurs du monde et tout. Lire la suite

L’Afrique et le ministère

Récemment, alors que la grève des sages-femmes s’éternise ChezNous…

(« On s’en fout et et qu’est-ce que ça a comme rapport avec ce blog? », vous demandez-vous. Aucun, c’est vrai, et mon ulcère va mieux que l’ambiance pourrie, finalement. Mais si, ça a à voir, en fait, patience!) Lire la suite

La préquelle et la bonne année

Ou tout ce que tu voudrais savoir sur comment ça se fait ce départ en mission. Comment une sage-femme normale légèrement plus révoltée que la collègue qui fait ses menus des 3 prochaines semaines pendant la garde moyenne, mais pas tant que ça, peut se dire que c’est le moment de penser à quitter son poste de titulaire dans une maternité classique d’un CHU banal d’une banlieue pourrie ordinaire. Lire la suite

D’habitude

Une des choses les moins de la tarte à expliquer, c’est ce qui change par rapport à d’habitude. Tout ce qu’on fait différemment de ChezNous au PaysDesRêves, par nécessité, par contrainte, par… bin, parce que tu vois, quoi, et puis c’est pas facile de…euh… Lire la suite

Bébés mignons et pelures d’oignons

« Sage-femme c’est super tu dois voir plein de bébés ils sont trop mignons les bébés. »

Mmmmh, moui.

Hum.

Moi aussi je pensais ça avant d’entrer à l’école de sages-femmes, à l’époque où mon oignon avait encore toutes ses pelures. Les bien sèches qui font un bruissement sec, en général il y en a plusieurs.

Lire la suite

6 mois, 1 sac, 20kg

Oui, un sac, parce qu’une valise ça ferait cruche, quand-même. Ou pire, touriste. Et pourtant, il n’y a pas de touristes au PaysDesRêves, ou alors perdus depuis très loin, très sourds et très aveugles.

Et 20 kg, c’est la limite de poids autorisée pour mon bagage personnel, pour ma première mission de six mois.

Lire la suite

Les (vrais) héros

Cette histoire de héros revient souvent. Je veux dire le truc qui voudrait que ceux qui partent en mission humanitaire sont forcément des héros courageux, remplis d’abnégation, de courage chevillé à la chemise blanche aux manches retroussées (ben oui, sinon elles sont vite sales, les manches), de volonté indestructible de lutter contre la fatalité qui fait mourir les gens. Lire la suite

Un vélo et des mangues

Dimanche, 7h00. Fatigue de la nuit sans sommeil et sans petit déjeuner post-garde, cumulée avec la retombée du stress de cette nuit. Ça commence à faire beaucoup de nuits sans sommeil ininterrompu, sept mois de gardes et d’astreintes non stop. Lire la suite

Je te dirai(s)…

Et si on travaillait ensemble au PaysDesRêves, qu’est ce que je te dirais, tu crois?

Le plus souvent, rien, ou presque. Parce que tu as déjà suffisament compris et tu n’as pas besoin de moi. Tu te fais ta propre idée, à ton rythme. Et tant mieux, en fait.

Lire la suite

Ceci n’est qu’un exercice

Bon. Aujourd’hui c’est le 5 mai, et cela ne vous a pas échappé que c’est la journée internationale de la sage-femme.

Si.

Je sens que ça va fleurir des camemberts à 12 couleurs sur les chiffres de la mortalité maternelle, sur l’importance vitale de favoriser l’accès à des soins périnataux essentiels ET de qualité, vous pensez bien.

Lire la suite

La différence

Ce n’est pas un scoop, la pratique médicale chez nous et en mission est différente. Parfois, par chance, par hasard du lieu du désastre naturel ou humain, c’est très peu différent, ou pas trop en tout cas. Mais souvent, c’est tellement impossible d’imaginer d’exercer dans de telles conditions. Et il y a bien entendu toutes les nuances entre ces deux situations. Lire la suite

Mouettes, négresses et entrecôte

Au retour, ça fait comme un décalage. Pas seulement un décalage emmerdant comme ça :

Dessin © Rash Brax

Lire la suite

Ponts, kérosène et pessaires (3/3)

(Si vous avez manqué le début de l’histoire, vous êtes pardonnés, et vous trouverez

le premier épisode ici, et le deuxième ici. )

La première nuit est courte et franchement inconfortable, je remercie MèreNature qui malgré ses défauts pénibles m’a doté du don de dormir à n’importe quelle heure, n’importe où et de me rendormir presque instantanément. Malgré les ronflements de TraducteurDuDocteur et les différentes souris qui traversent en couinant la pièce commune, par exemple. Lire la suite

Ponts, kérosène et pessaires (2/3)

Plusieurs semaines se sont écoulées tranquillement depuis le début de ma mission au PaysDesFous. On a enfin l’autorisation tamponnée de passer ce fameux pont et les nombreux autres pour travailler EnFace. Enfin EnFace, c’est loin : on va aller s’installer provisoirement dans un centre de santé désaffecté.

 À 12 heures de marche, dans les montagnes. Lire la suite

Ponts, kérosène et pessaires (1/3)

Ça fait 3 patients qui se rendaient à l’hôpital principal et qui se font descendre en traversant le pont, ce mois-ci. Ah oui, et on est le 10 du mois, au fait, petit détail. Plus les blessés, plus bien sûr tous ceux qui ne se risqueront même pas à traverser ce maudit pont. Lire la suite

Ne pleure pas (va)

Parfois ce n’est pas si évident de savoir si c’est une bonne idée de pleurer, ou pas.

Dit comme ça, ça paraît idiot facile, mais il n’y a pas beaucoup de marge entre montrer une émotion, compatir, tout en gardant la distance nécessaire gnagnagna vous pensez bien, et trouver un moyen d’évacuer ce qui est trop difficile.

Lire la suite

Trauma et couches-culottes

Je suis médecin généraliste, j’ai 33 ans, il m’arrive de parler ailleurs de tout autre chose*. Nous avons en commun, avec la rédactrice de ce blog, d’avoir toutes deux travaillé pour GrandeOrganisation. Nous ne nous connaissons pas, mais je n’ai aucun mal à nous imaginer dans un quelconque PaysdesRêves, tiraillées entre contraintes et convictions. Lire la suite

Prête-moi ton blog

Quatre sages-femmes, des univers différents, des expériences multiples, réunies par leur métier et  par leur envie de l’écrire.

Quatre blogueurs qui ont choisi de débuter l’année en jouant.

La règle : chacun a tracé les grandes lignes d’une situation qu’il avait vécue. Et nous avons ensuite tenté de nous approprier les histoires des autres. Lire la suite

Le Père Noël et le scanner

Oui, j’ai vu, je ne suis pas en avance pour t’écrire cette année, mon cher Père Noël. Faut dire que bon, hein, avoue que même quand je t’écris à temps, ton manque de productivité n’encourage ni à être super sage, ni à écrire longtemps à l’avance. Et puis, il faut bien que quelqu’un te le dise, à un moment donné, les lettres en papier, avec un timbre, livrées par PostePôleNord jusqu’à toi et tes lutins, ça fait quand-même un poil has been. Peut-être qu’InternetPôleNord peut te rendre un peu plus 2.0, les as-tu appelés pour un devis? Tu nous diras.

Malgré tout j’ai fait une liste pour toi, pour cette année. Une liste des choses qui nous manquent au quotidien. Lire la suite

Ça dépasse

En général, s’occuper des femmes violées ce n’est pas très tripant, il paraît. Enfin plus exactement, médicalement parlant, ça ne fait pas frétiller beaucoup de monde. Au MerdierIntégral, « ma » consultation des femmes a pour objectif de soigner des femmes, enceintes, pas enceintes, en travail, accouchées, Lire la suite

Ready for (one of a kind) movie?

Je vous emmène au cinéma, si vous n’avez pas vu  Living in Emergency.

Je ne sais pas expliquer un film mais je vais essayer quand-même, rapidement, parce que celui-là est nécessaire, Lire la suite

Les Glénans

Pas l’archipel breton du Sud bien connu pour ses récifs, ses courants contraires, ses eaux froides cristallines et ses paysages iodés avec des goélands sur les photos (et qui s’écrit sans « s » à Glénan, malheureux!). Non. L’école de voile légendaire pour son enseignement de la navigation bretonne à voile, mais aussi pour son apprentissage de la vie en groupe. Lire la suite

Tyson, des lunettes et des cases

Ça doit être humain après tout, de ranger les gens dans des cases, par catégorie : les bons, les moins bons, les méchants, les gros méchants, les tout pourris, les pas humains, la liste est longue. Un placard géant, grand comme un vestiaire d’équipe de hockey, tellement il y en a. Dans les pays comme le PaysDesRêves, c’est trop fastoche, cette histoire de cases. Lire la suite

Les haricots verts

On a chacun nos obsessions et nos peurs, plus ou moins grandes, au PaysDesRêves.  Sans classement j’en ai deux principales, quand-même : la BOUFFE nourriture et la peur d’un drame, de quelque chose qui pourrait arriver. Ça s’appelle un incident de sécurité, ça fait moins peur. Lire la suite

La question qui tue

Il y a celle qui vient consulter suite à un viol collectif par six hommes armés. Elle vient avec deux enfants, âgés des deux dernières guerres du MerdierIntégral. Elle a donc déjà deux enfants issus de deux viols et là, son retard de règles il faut vraiment qu’elle puisse en parler à quelqu’un, aujourd’hui. Entrez, Madame, bonjour, reprenons depuis le début si c’est possible. Lire la suite

Plaisirs simples

Souvent, on me demande pourquoi j’ai choisi de partir en mission. Et surtout pourquoi j’ai continué, et même récidivé plusieurs fois.

Je suis souvent gênée pour répondre, parce que je ne trouve pas cela si simple. Entre le spectre de passer par erreur pour une héroïne et le ratage complet dans les explications, la marge d’erreur est millimétrique.

D’abord parce que certaines choses ne se racontent pas, même ici.  Lire la suite

Humour anglais

C’est une journée, poliment on peut la qualifier de merde. Vraiment. Le jour où tout se conjugue en compliqué et/ou pénible.

Un groupe de militaires bourrés énervés qui fait irruption au bloc pour faire passer leur gars. Ah bah oui, tiens, avec sa petite balle dans l’épaule toute proprette qui ne saigne même pas il va passer avant la femme sub-claquante avec sa rupture utérine, très bonne idée, ça.

Lire la suite

Les clés de l’armoire

« Sophie, au pays des rêves, on attend de toi que tu SU-PER-VISES. C’est la clé de l’amélioration de la qualité des soins à l’hopital, c’est important. »

Genre, moi, sage-femme de 27 ans, 3 ans de diplôme au compteur, je sais su-per-vi-ser, hein.

Lire la suite

Tagué ,

Le jerrycan et la cravate

En face du PaysDesRêves, il y a le MerdierIntégral. Un paradis sur terre où même avec Bac+14 GéopolitiquePaysEnVrac ou ConflitComplexeNiveauExpert, on ne comprend que, allez, 10% de ce qui s’y passe. Alors prévoir ce qui va arriver dans une semaine, hein, faudrait pas rêver non plus. Lire la suite

Tagué , , ,

Marie-Rose

Marie-Rose a 16 ans. Seize années sur un fil. Très fragile ce putain de fil. Ses deux parents et frères et sœurs ont été tués sous ses yeux, dans un massacre organisé dans leur village. Elle avait neuf ans. Depuis elle vit avec sa grand-mère, sa VieilleMaman comme on dit au PaysDesRêves, dans un coin agité du pays. Lire la suite

Civières, bouclettes et caniveaux

Parfois, c’est troublant comme certaines situations frustrantes peuvent finalement trouver un dénouement inespéré. Même avec une vie spirituelle en grêve illimitée, j’y verrais presque un miracle. Lire la suite

Tagué , , ,

Petits mots et lance-roquettes

Parmi mes choses préférées durant la mission au PaysDesRêves, les petits mots venant de l’hôpital occupent une place de choix. Un petit morceau de papier grisâtre, une enveloppe de gants stériles, ou un morceau de feuille de cahier ligné, avec la belle écriture de l’infirmière de PaysDesRêves et beaucoup de majuscules stylisées. Lire la suite

Tagué , , ,

Première fois

Je suis arrivée depuis quelques heures, et je ne sais pas pourquoi je ne suis pas déjà repartie. Comme ça, sans bruit, veuillez bien m’excuser pour tout l’argent que le billet d’avion a couté aux donateurs, et tout le dérangement, mais j’ai fait une erreur, au revoir et sans rancune. Lire la suite

Tagué , , , ,
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 461 autres abonnés